Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
BIEN NOURRIR SON CERVEAU -

BIEN NOURRIR SON CERVEAU

Le mois d’août avance à grands pas et avec lui la rentrée scolaire et le retour au travail sont au programme.  Apprendre!  Performer!  Réussir!  Se concentrer!  Être de bonne humeur!  Des objectifs qui font appel aux capacités du cerveau.

Bien nourrir son cerveau, c’est avoir une alimentation variée et nutritive, et s’assurer d’une bonne hydratation.  Pas toujours facile à réaliser avec des enfants difficiles.  Pas facile non plus pour les adultes stressés qui courent toute la journée.

BIEN NOURRIR SON CERVEAU

Siège de la mémoire et de l’intelligence, le cerveau a un besoin fondamental de certains nutriments. 

  • Les vitamines du groupe B : B1 pour l’énergie et le fonctionnement des neurones car pour utiliser le glucose le cerveau en a besoin, B6-B9-B12 jouent un rôle dans la mémoire et interviennent dans la fabrication des neuromédiateurs. 
     
  • Le fer car il est indispensable au transport de l’oxygène dans le sang et le cerveau est un grand consommateur d’oxygène.
    C’est la raison pour laquelle il est recommandé de prendre une bonne multivitamines et minéraux avec antioxydants tous les jours.
  • Les glucides à index glycémique bas : le cerveau utilise en permanence du glucose comme carburant.  Le fait de sauter des repas ou/et d’avoir une alimentation trop sucrée rend instable la glycémie, ce qui risque d’entraîner des hypoglycémies dont les conséquences se manifestent par une baisse de l’attention et de la concentration.  Le sucre agit de façon encore plus marquée chez enfants hyperactifs.
    Il est important de privilégier les aliments biologiques riches en fibres : pains et céréales à grains entiers, légumineuses, etc.
  • La vitamine C et les antioxydants : mettez de la couleur dans votre assiette!  Pourquoi ne pas profiter d’un bon smoothie plein de petits fruits et de légumes verts?  Facile à faire, agréable au goût.  Les enfants, autant que les adultes, en raffolent!
     
  • L’eau : absolument indispensable.  La déshydratation peut entraîner des troubles de mémorisation et de concentration.
     
  • Les protéines : plusieurs acides aminés participent à la fabrication de la structure des cellules nerveuses et sont essentiels aux neurotransmetteurs.  Un apport en protéines est recommandé à chaque repas.  Ajoutez des protéines végétaliennes ou de petit-lait à votre smoothie afin de combler les besoins de votre organisme.
     
  • Les Omégas 3 : le cerveau est l’organe le plus gras après le tissu adipeux.  Les acides gras Oméga 3 ADH sont nécessaires à la maturation des cellules nerveuses et aident à diminuer certains aspects du TDAH.  En plus, ils assurent une meilleure circulation sanguine au cerveau.  Le cerveau des bébés et des enfants a la capacité d’utiliser les Omégas 3 ADH pour son développement.  Par la suite, une consommation quotidienne d’Omégas 3 ADH et EPA permet d’entretenir la santé cognitive, cardiovasculaire et circulatoire, tout en procurant un effet anti-inflammatoire dans l’organisme qui est loin d’être négligeable.
     
  • Les phospholipides et la choline.  Les phospholipides optimisent l’action des Oméga 3 et en permettent une meilleure fixation dans les cellules nerveuses.  Ce sont les gardiens naturels des membranes cellulaires.
    La choline est un élément essentiel des phospholipides.  En plus d’être un nutriment nécessaire au bon fonctionnement du foie, la choline est précurseur de l’acétylcholine, un neuromédiateur important dans le stockage de la mémoire.  Ce neuromédiateur agit comme un lubrifiant afin que le courant et les informations passent facilement.  Les œufs, le poisson et les oeufs de hareng, le foie, la lécithine de soya, en sont d’excellentes sources. Un déséquilibre en acétylcholine se manifeste par des troubles du langage, des difficultés d’apprentissage et des problèmes de mémorisation.

Apprendre!  Performer!  Réussir!  Se concentrer!  Être de bonne humeur!

Informez-vous… et prenez l’habitude d’ajouter à votre menu quotidien une excellente multivitamines et minéraux avec antioxydants, ainsi qu’un supplément d’Oméga 3.  Sur le marché, vous avez le choix : des Omégas 3 végétaux (lin, chanvre, chia, etc), des Omégas 3 extraits d’œufs de hareng (riche en phospholipides et en choline), des Omégas 3 marins (huiles de poisson).

- Retour à la page précédente -