Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
COUP DE CŒUR DU NATUROPATHE - - Histoire et vertus du plantain

COUP DE CŒUR DU NATUROPATHE -

Histoire et vertus du plantain

Il était une fois, en Haute Normandie, un tailleur qui avait vendu son âme au Diable…
… et le Malin, pendant dix ans, le couvrit de biens et de richesses de toutes sortes.  En contrepartie, au bout de ces dix ans, il viendrait prendre possession de son bien!  Toutefois, le pacte mentionnait que si le tailleur pouvait lui présenter une couture si fine que ses yeux de diable ne pourraient la distinguer, il serait quitte et conserverait son âme.  Le tailleur qui avait peur de perdre son âme et d'être damné, eut recours aux fées alors nombreuses dans le pays.  L'une d'elles alla cueillir quelques herbes, les cousit ensemble avec des points si fins et si menus que Satan, le jour fatidique, ne parvint pas à les découvrir sous les nervures de la feuille qu'on lui présenta.  C'est depuis ce temps-là qu'en Bretagne et ailleurs, on appelle le plantain : l'herbe aux cinq coutures (plantain lancéolé).

COUP DE CŒUR DU NATUROPATHE - Histoire et vertus du plantain

Babka est le nom slave du plantain en référence aux « vieilles bonnes femmes » du peuple, gardiennes de mères en filles des savoirs de la médecine populaire.  Partout en Europe, on est persuadé qu'il protège des morsures de serpents simplement en l'attachant à son pantalon.  "On attribue au suc de plantain des propriétés fébrifuges et efficaces contre les morsures de vipères" (Larousse Médical, édition 1972).  Il suffit de frotter sa feuille et son suc sur une piqûre d'ortie ou de guêpe pour en faire disparaître la douleur et la démangeaison, dit-on!  Au siècle dernier, dans les diligences anglaises, un petit pot servait à recevoir une touffe de plantain pour protéger les voyageurs.  Plante sacrée pour les anciens saxons, elle est très commune aux abords de nos chemins et dans les campagnes, et ses noms vernaculaires attestent de sa panacée.

Plantago major L. et P. lanceolata L. sont des plantes vivaces à feuille en rosette à leur base. Leur richesse en composés actifs (polysaccharides, mucilages, iridoïdes, flavonoïdes, apigénines, tanins etc.) apporte de nombreuses vertus notamment : anti-inflammatoires, antitussives et mucolytiques, également anti-histaminiques et spasmolytiques.  La plante fraîche est anti-bactérienne et immuno-modulatrice, analgésique, hémostatique et cicatrisante.  Gastrites, ulcères, colites par exemple, bénéficient grandement du plantain qui prend grand soin de nos muqueuses.

Sirop de plantain La Clef des Champs
Pour les maux hivernaux (rhume, grippe, toux, mal de gorge et toutes les inflammations des voies respiratoires de type laryngite, amygdalite, bronchite, etc.), La Clef des Champs propose son « Sirop de Plantain » glycéré idéalement formulé en synergie avec : l'échinacea immunostimulante et antivirale, la guimauve émolliente et calmante, la molène anti-catarrhale et diaphorétique (qui ouvre les voies respiratoires) et enfin le sapin avec son huile essentielle expectorante et tonique.  

Très réconfortant en boisson chaude contre la toux, ce sirop pour petits et grands, peut également être pris non dilué.  Il saura ravir vos papilles et malmener rudement vos « bibittes » virales et  bactériennes handicapantes!  Merci La Clef des Champs pour ce beau remède québécois et biologique.

Références :

- Retour à la page précédente -