Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
Stress, hypothyroïdie - et prise de poids

Stress, hypothyroïdie

et prise de poids

Existe-t-il un lien entre la prise de poids et les hormones?
Le stress fait partie intégrante de la vie.  Il est normal et c’est grâce à lui qu’on arrive à se dépasser et à performer.  Le stress positif est aigu et sporadique.  La libération des hormones se fait à petite dose et est suivie d’une période de relâchement et de récupération.  Le stress négatif est un stress répétitif et chronique.  La période de relâchement et de récupération est courte pour ne pas dire presque inexistante dans certains cas.

Pour répondre au stress et s’y adapter, les glandes surrénales sécrètent deux hormones : l’adrénaline et le cortisol.  Objectif : faire monter la glycémie pour nous donner de l’énergie.  Qu’arrive-t-il quand la glycémie monte?  Il y a sécrétion d’insuline et à la longue, cela peut contribuer à augmenter la résistance à l’insuline.  Et ce n’est pas tout, quand le stress est chronique et que les glandes surrénales s’épuisent, la glande thyroïde essaiera à son tour d’activer le métabolisme, mais à la longue, elle aussi risque de donner des signes de ralentissement.

Stress, hypothyroïdie et prise de poids

Stress et insomnie souvent associés
Les personnes stressées se plaignent fréquemment d’avoir des problèmes de sommeil, le cortisol nuisant à la production de la mélatonine, l’hormone du sommeil.  Selon une étude menée au Centre de ressources cliniques générales de Chicago en octobre 2010, le manque de sommeil peut empêcher la réduction de la masse graisseuse jusqu’à 55%.  Toujours selon cette étude, le manque de sommeil fait monter les niveaux de ghréline, une hormone sécrétée par l’estomac et qui agit sur le cerveau afin de stimuler l’appétit et diminuer la consommation d’énergie par le corps.

Adrénaline, cortisol, insuline, hormones thyroïdiennes, mélatonine, ghréline…cette cascade hormonale finit par avoir des répercussions sur votre santé et votre « poids ».

À quoi sert la thyroïde?
Toute petite, la glande thyroïde n’en est pas moins un grand chef d’orchestre qui régule l’ensemble du métabolisme.

Une personne sur trois serait atteinte d’hypothyroïdie subclinique, c’est-à-dire d’une hypothyroïdie légère.  Les résultats des tests sanguins se situent alors « à la limite de la normale », mais les personnes présentent la plupart des symptômes qui accompagnent l’hypothyroïdie : fatigue, prise de poids et difficulté à le perdre, frilosité, état dépressif, perte de cheveux, constipation, perturbations du cycle menstruel, etc.

Gestion du stress, sommeil de qualité, thyroïde en santé

Allons-y par étapes :

  1. 1. Gestion du stress : il faut supporter les glandes surrénales et pour y arriver, les plantes adaptogènes ont fait leurs preuves.  Optez pour une formule qui en regroupe quelques-unes, comme l’ashwagandha, le rhodiola, le ginseng sibérien, le suma, ainsi que certains nutriments, tels que le cordyceps, la vitamine C, les vitamines B et/ou le magnésium.
     
  2. 2. Apprenez à respirer.  Faites des pauses, même si elles ne sont que de 5 minutes et respirez lentement.
     
  3. 3. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’heures de sommeil et si nécessaire, utilisez la mélatonine, le GABA, des plantes calmantes et sédatives (passiflore, valériane, houblon, etc.)
     
  4. 4. Maintenez votre thyroïde à un niveau optimal.  Pour produire ses hormones, la glande thyroïde a besoin d’iode, de sélénium, de tyrosine, de vitamine B-6, de fer et d’acides gras essentiels.  L’alimentation apporte une bonne partie de ces nutriments mais l’ajout de certains suppléments alimentaires peut être nécessaire pour aider à combler un déficit.  Le taux de TSH est un facteur à vérifier.  On estime qu’un taux de TSH optimal devrait se situer entre 1,0 et 2,0.  Informez-vous!
     
  5. 5. Mangez à des heures régulières et ne sautez pas de repas.  Assurez-vous aussi d’avoir des protéines à chaque repas.  Un apport alimentaire protéiné régulier aide à équilibrer la glycémie, une nécessité pour perdre du poids, maintenir un poids-santé et avoir de l’énergie toute la journée.  N’oubliez pas de boire au moins 6 verres d’eau par jour.
     

1, 2, 3, 4, 5 … pour retrouver un meilleur équilibre hormonal et être bien dans votre peau!

- Retour à la page précédente -