Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
Les maladies chroniques - chez les enfants tendent à augmenter!

Les maladies chroniques

chez les enfants tendent à augmenter!

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une maladie chronique est une affection de longue durée qui évolue avec le temps.  L’asthme, les allergies saisonnières, les allergies et les intolérances alimentaires, le diabète, l’arthrite juvénile, l’obésité, l’épilepsie, le cancer, la maladie coeliaque, la maladie de Lyme, l’eczéma et les autres maladies de peau, la dyspepsie et les autres maladies gastro-intestinales en font partie, sans compter l’autisme, le TDAH, le TOC, la dépression infantile, les troubles neurologiques (le syndrome Gilles de la Tourette, la dyspraxie, etc.).

Oui nous vivons dans un monde plus toxique!  Oui les causes sont multifactorielles!  Et de génération en génération, nous nous transférons une partie de cette charge toxique dans le ventre de notre mère et à travers le lait maternel!

Les maladies chroniques chez les enfants tendent à augmenter!

Cela étant dit, que faut-il faire au quotidien pour supporter le système immunitaire des enfants et les aider à grandir « en santé »?

L’enfant développe son système immunitaire jusqu’à l’âge de 7 à 9 ans.  Il est « normal » que son corps réagisse aux agressions extérieures par un rhume ou une fièvre, « sans complication ». Pour chaque agresseur qu’il rencontre, son système immunitaire dresse une sorte de fiche signalétique : un anticorps.  Il s’immunise ainsi contre les différents germes qui existent dans son environnement et c’est à leur contact qu’il construit une immunité forte qui lui servira pour le reste de sa vie.

L’alimentation de l’enfant est « primordiale ».  Il lui faut des fruits et des légumes TOUS les jours et À TOUS LES REPAS.  Optez pour le BIOLOGIQUE!  Évitez les aliments sucrés et colorés.  Variez les céréales.  Cela permet en plus de réduire sa consommation de gluten : quinoa, sarrasin, millet, riz, avoine, etc.  Variez les breuvages riches en calcium : les breuvages d’amandes, de riz, de soya, de noisettes, etc. sont excellents pour remplacer les produits laitiers trop souvent présents dans l’alimentation des enfants.  Et… ne négligez pas son apport en protéines.  Si l’enfant lève le nez sur les protéines, faites-lui de bons smoothies en ajoutant des protéines de petit-lait ou végétaliennes.

Ajoutez quelques suppléments :

# 1 – Les PROBIOTIQUES, parce qu’ils :

  • protègent contre les bactéries pathogènes et les levures
  • maintiennent l’intégrité de la muqueuse intestinale ce qui permet de limiter les allergies et les intolérances alimentaires
  • augmentent l’absorption au niveau intestinal en maintenant un pH adéquat
  • régulent la motilité intestinale
  • modulent la fonction immunitaire
  • équilibrent l’humeur – « axe intestin/cerveau »


L’ajout de probiotiques peut commencer dès la naissance pour protéger le bébé des risques de maladies atopiques, comme l’asthme, l’eczéma, les allergies et les infections ORL.  Choisissez des formules spécifiquement formulées pour nourrissons et ensuite pour enfants, et ce, jusqu’à l’âge de 5 à 7 ans, parce que jusqu’à cet âge, il y a davantage de bifidobactéries dans le microbiote intestinal.  Après cet âge, l’enfant peut prendre les mêmes probiotiques que le reste de la famille.

# 2 – La vitamine D ou vitamine « soleil », parce qu’elle joue un rôle majeur dans l’activation du système immunitaire et qu’ici, au Québec, on en manque 8 mois par année  – OU – donnez-lui une multivitamine et minéraux complète.

# 3 – Les Omégas 3 sont incontournables! et malheureusement, ils sont presque absents de l’alimentation des enfants!  Les Omégas 3 ont un effet positif à long terme sur l’apprentissage et la mémoire.  Fait intéressant, les Omégas 3 seraient utiles pour réduire la fréquence et l’intensité des crises d’asthme.

# 4 – Veillez à ce qu’il boive de l’eau!

# 5 – Encouragez-le à pratiquer un sport!

# 6 – Assurez-vous qu’il ait suffisamment d’heures de sommeil.

# 7 – Au besoin, pour accompagner et stimuler son système immunitaire : une formule antivirale à base d’extrait de plantes fraîches d’échinacée. 

L’enfance et l’adolescence sont des périodes de croissance active qui requièrent un apport accru de « bons matériaux de construction ».  Si vous avez besoin de conseils personnalisés, n’hésitez pas à communiquer avec votre naturopathe.

- Retour à la page précédente -