Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
UNE PHARMACIE NATURELLE - À LA MAISON POUR LES TOUT-PETITS (deuxième partie)

UNE PHARMACIE NATURELLE

À LA MAISON POUR LES TOUT-PETITS (deuxième partie)

PRODUITS NATURELS – LES PLANTES


Pour la plupart des plantes ci-après énumérées, le mode d’utilisation est l’infusion.

Une infusion se prépare comme suit : 1 cuillerée à thé (5 ml) de la plante choisie dans une tasse (250 ml) d’eau frémissante. Laissez reposer 10 à 15 minutes. Il est possible de préparer plusieurs tasses à l’avance que vous garderez au chaud dans une théière ou que vous réchaufferez au besoin.

· CAMOMILLE

Cette plante aux propriétés relaxantes est recommandée pour calmer bébé lorsqu’il est agité, pour soulager les douleurs des percées dentaires, pour favoriser un meilleur sommeil. Toute la famille peut profiter des effets calmants de la camomille.

Un lavement fait à partir d’une infusion de camomille est efficace contre la constipation du nourrisson (utilisez une poire à lavement pour le faire). Un lavement à la camomille aide aussi à épurer l’intestin en présence de fièvre favorisant une meilleure défense de l’organisme.

· THYM ET ROMARIN

En infusion, ces plantes stimulent l’immunité, améliorent la respiration, décongestionnent les sinus et soulagent les maux de gorge. Les enfants d’âge scolaire, ainsi que les plus vieux, peuvent en boire de 1 à 4 tasses (250 ml à 1 litre) par jour, au besoin.

· FENOUIL/ANIS

Grâce à leur action sur la sphère digestive, les graines de fenouil ou d’anis soulagent les coliques et favorisent la digestion. Elles sont particulièrement efficaces pour réduire les gaz et en faciliter l’expulsion.

Pour les bébés, on recommande 2 compte-gouttes d’infusion avant chaque tétée ou chaque boire. Les enfants plus vieux boivent l’infusion. Il existe aussi sur le marché un extrait de graines de fenouil dans une solution glycérée.

UNE PHARMACIE NATURELLE À LA MAISON POUR LES TOUT-PETITS  (deuxième partie)

· ÉCHINACÉE

La teinture-mère d’échinacée est à garder à portée de la main. Cette plante est reconnue pour stimuler l’immunité et est fort utile dans la saison des rhumes.

En prévention, au début de la saison froide, une cure de 2 semaines s’avère intéressante pour renforcer l’immunité des enfants de plus de 2 ans. En traitement, lorsque pris dès le début des symptômes, l’échinacée peut aider à stopper la progression de l’infection. Utilisée en présence d’une infection, l’échinacée favorise le retour à la santé et surtout, permet d’éviter les rechutes. De plus, dès qu’un problème est récurrent, comme les otites, les infections respiratoires, les amygdalites, on ajoute l’échinacée aux autres remèdes choisis, en plus des correctifs alimentaires nécessaires.

Les percées dentaires du nourrisson peuvent être soulagées par la teinture-mère. Il s’agit d’en déposer une goutte sur les gencives et de masser.

· CALENDULA

Préparée en teinture-mère, cette fleur possède des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires des muqueuses. Elle est aussi efficace pour traiter le muguet du bébé. En gargarisme, elle est recommandée pour soulager le mal de gorge chez l’enfant plus vieux.

L’onguent de calendula est extrêmement doux pour la peau et soulage les irritations de toutes sortes, particulièrement celles dues aux couches et reliées à l’humidité.

· CRÈME BÉBÉ-BIO DE LA CLEF DE CHAMPS

Comme pour l’onguent de calendula, cette crème est idéale pour les irritations cutanées des bébés, entre autres celles dues aux couches. Elle est fabriquée à partir de plantes aux propriétés émollientes et cicatrisantes.

PRODUITS NATURELS – SUPPLÉMENTS ET HOMÉOPATHIE

· PHOSPHATE DE FER (SELS # 4 DE SCHUSSLER)

Avec un bébé ou un jeune enfant à la maison, le phosphate de fer doit absolument faire partie de la pharmacie naturelle. En tout temps, il permet de lutter naturellement contre les infections en faisant naturellement baisser la fièvre, favorise l’élimination du mucus et des toxines. En fait, il agit presque comme une aspirine naturelle. Faciles à prendre, les petits comprimés se dissolvent facilement dans la bouche. Il est préférable de les prendre à jeun ou entre les repas, et de ne pas utiliser de dentifrice abrasif pour permettre son absorption. Les doses recommandées sont les suivantes :
· Bébés en bas de 6 mois : après examen médical
· De 6 mois à 1 an : 1 à 2 comprimés aux demi-heures ou aux heures
· De 1 an à 2 ans : 2 à 3 comprimés aux demi-heures ou aux heures.
· CAMOMILLA 5CH OU 7CH

Ce produit homéopathique est indiqué pour plusieurs raisons : la fièvre, les maux de gorge, les coliques, les percées dentaires des bébés. Il est généralement disponible en granules à laisser fondre sous la langue ou dans le biberon.

· CHLORURE DE MAGNÉSIUM

Chez l’enfant de deux ans et plus, il est très efficace pour lutter contre les infections (durant 21 jours), la constipation (pour l’enfant plus vieux et l’adolescent), liquéfier les sécrétions et soutenir le système immunitaire.

D’un goût plus ou moins agréable, le chlorure de magnésium peut être dilué dans du jus.

· CHLOROPHYLLE

Ce précieux liquide vert est un désinfectant utile en cas de mal de gorge et de muguet chez le bébé. Il suffit d’en appliquer une petite quantité directement dans la bouche. Chez les enfants plus vieux, on l’utilise en gargarisme.

Pour ses propriétés alcalinisantes, on utilise la chlorophylle à raison d’une cuillerée à soupe (15 ml) dans un verre d’eau. On dit que c’est grâce à cet effet alcalinisant qu’il aide à soulager les douleurs de croissance de l’enfant et de l’adolescent.

· VITAMINE C

Chez les enfants de 2 ans et plus, on l’utilise pour stimuler l’immunité et combattre les infections. Un nez qui coule ou une toux durent moins longtemps avec la prise de cette précieuse vitamine. On la retrouve sous forme de comprimés à croquer pour les plus jeunes, en capsules ou en comprimés à avaler pour les plus vieux. Il est intéressant de l’utiliser sous forme de baies d’acérola, la forme la plus naturelle de vitamine C.

La posologie suggérée est de 100 mg une à deux fois par jour pour les enfants de plus de 2 ans, de 250 mg pour les enfants de plus de 6 ans et de 500 mg pour les 12 ans et plus.

· HUILE DE RICIN

Provenant d’une plante indienne, cette huile aux multiples vertus a été rendue célèbre par Edgar Cayce, un guérisseur américain. Elle est utile pour soulager les coliques de bébé, ainsi que pour diverses douleurs, comme les entorses, sur lesquelles on utilise l’huile de ricin en cataplasme chaud.

Pour lutter contre la constipation d’un enfant, on ajoute 6 gouttes d’huile de ricin dans du jus.

Appliquée sur la peau, elle soulage les coups de soleil et les démangeaisons dues aux piqûres d’insectes.

Pour les otites, déposez 1 à 2 gouttes d’huile tiède dans l’oreille douloureuse et placez ensuite une boule de coton. On recommande aussi de masser le pourtour de l’oreille avec un peu d’huile.

· HUILE D’AMANDE DOUCE

On s’en sert comme huile de base pour la préparation d’huiles à massage dans lesquelles on ajoute des huiles essentielles aux propriétés thérapeutiques. On l’utilise pure pour adoucir et protéger la peau.

· PROBIOTIQUES

Ils aident à maintenir une flore intestinale saine et permettent de la rétablir lors de diarrhée. Certaines formules ont été préparées spécifiquement pour les nourrissons et les enfants, et se présentent sur le marché sous forme croquable ou en poudre.

· BAUME DU TIGRE

Il est décongestionnant, réchauffant, apaise les douleurs de croissance et les autres douleurs, comme les névralgies et les maux de tête.

PRODUITS NATURELS – LES HUILES ESSENTIELLES

· EUCALYPTUS GLOBULEUX

Pour les enfants de 2 ans et plus, on emploie cette huile en massage du thorax et du dos. On l’utilise en petite quantité si elle est pure ou diluée dans de l’huile d’amande douce. Ses propriétés expectorantes et mucolytiques sont utiles lors de toux et d’excès de mucus. Elle aide à soulager les maux de gorge, décongestionne et est reconnue antibiotique.

Pour les enfants de moins de 2 ans, on utilise l’eucalyptus globuleux avec un diffuseur, pour une durée d’environ 15 minutes dans la pièce où se trouve l’enfant. La diffusion aérienne procure des bienfaits respiratoires.

· LAVANDE

Cette huile essentielle est reconnue pour ses propriétés calmantes et relaxantes. On l’emploie contre l’anxiété et pour les troubles du sommeil.

Elle calme aussi diverses douleurs et est très efficace sur les brûlures lorsqu’on l’applique pure et immédiatement.

Le mélange lavande-eucalyptus possède des vertus « anti-rhume ». Suivez les indications d’utilisation de l’eucalyptus globuleux.

REMÈDES D’URGENCE

· CUIVRE-OR-ARGENT

Ces trois oligo-éléments sont utilisés pour fortifier l’immunité des enfants qui « attrapent tout ce qui passe », surtout pour réduire les infections à répétition. Il est indiqué chez les enfants de tous âges. On l’emploie 1 à 2 fois par jour à jeun et on garde le liquide 1 minute sous la langue. Il est recommandé en cure de 2 mois.

· FLEURS DE BACH

Ces remèdes homéopathiques aident à accompagner les moments difficiles émotionnellement. Informez-vous.

ACCESSOIRES

· POIRE À LAVEMENT

À utiliser au besoin, lors de fièvre ou de constipation, avec une infusion de camomille.

· CONTENANT DE SALINEX

Faites votre propre mélange d’eau salée en mélangeant 1 c. à thé (5ml) de sel de mer dans de l’eau de source. À utiliser chez les enfants de plus de 2 ans lors de congestion nasale et pour éliminer les sécrétions.

· COTON À FROMAGE

Ces cotons sont utiles pour faire des cataplasmes. On place la pâte d’argile, de moutarde ou de graines de lin sur une partie du tissu. On recouvre d’une deuxième partie et on applique sur la peau à l’endroit voulu. Pour un cataplasme d’huile de ricin, on fait légèrement chauffer l’huile au bain-marie et on en imbibe le tissu.

· BOUILLOTTE

La chaleur apportée par l’application d’une bouillotte d’eau chaude aide à soulager les coliques, est efficace pour faciliter le travail du foie et pour aider à dormir. On l’utilise pour soulager les spasmes de l’estomac lors de vomissements.

· DIFFUSEUR D’HUILES ESSENTIELLES

Sans être indispensable, un diffuseur est un moyen sûr et efficace d’utiliser les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles en diffusion aérienne.

Sans être exhaustive, cette liste s’avère être un bon départ pour une pharmacie naturelle. Force nous est de constater que la nature offre une panoplie de remèdes accessibles qui ont fait la preuve de leur efficacité. Les choix ici proposés le sont pour vous permettre d’intervenir de façon autonome, de prendre les commandes des soins donnés, et par-dessus tout, ne pas heurter la santé de ces petits organismes par des médicaments trop souvent donnés sur un coup de tête.

Bibliographie :

VERDON Johanne N.DA., Soigner avec pureté, Éditions fleurs sociales, 1998

ARSENAULT Céline N.DA., Puériculture, cahier de cours 307, ÉESNQ, 2009-08-29

PROVOST Marie, les plantes médicinales, leurs usages, guide de référence de La Clé des Champs

BONDIL Dr Alain et KAPLAN Marion, L’alimentation de la femme enceinte et de l’enfant, Éditions Robert Laffont, p.105

MAGNY Jean-Claude, Fondements II, cahier de cours de L’ÉESNQ, cours 200, année 2008-2009

- Retour à la page précédente -