Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
SANTÉ AU FÉMININ -

SANTÉ AU FÉMININ

Est-ce que vous sentez le poids du monde sur vos épaules? Même fatiguée, à moitié morte, vous ne pouvez pas arrêter. Les responsabilités et le devoir vous « appellent ». Plusieurs femmes se retrouvent dans la même situation, sans trop savoir pourquoi.

Si vous êtes un femme et que vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs de ces symptômes, continuez à lire! Vous découvrirez peut-être la raison derrière vos inconforts:

- Vous avez de la difficulté à vous concentrer.

- Vous avez toujours froid.

- Vos menstruations sont longues et abondantes.

- Vous avez tendance à faire des infections facilement. 

- Malgré des heures de sommeil normales, votre sommeil n’est pas récupérateur.

- Vous souffrez souvent de maux de tête.

- Vous êtes incommodée par des reflux ou des brûlements d’estomac et faites régulièrement usage de médicaments antiacides, en particulier les IPP (Nexium, Pantoloc, Pariet, etc.).

- Vous êtes enceinte ou allaitez.

 

SANTÉ AU FÉMININ

Voici une des raisons qui pourrait expliquer ces symptômes. Peut-être manquez-vous de fer! La carence en fer touche une femme sur quatre. Le fer est un minéral indispensable à la vie qui intervient dans l’activité des globules rouges, notamment dans la fabrication de l’hémoglobine. La fonction première des globules rouges est de transporter l’oxygène jusqu’aux cellules.

La fatigue, des épisodes de déprime, de l’irritabilité et des difficultés de concentration affectent les femmes carencées en fer.

Pour la femme enceinte ou qui planifie une grossesse, des réserves adéquates en fer sont nécessaires pour le bon développement du placenta, pour répondre à l’augmentation des globules rouges qui permettent d’acheminer l’oxygène au bébé et pour fournir à celui-ci les réserves de fer dont il aura besoin au cours des six premiers mois de sa vie.

Pour prévenir une carence en fer, combler des besoins accrus ou rétablir un équilibre fragile, les suppléments à faible dose de fer peuvent vous aider, tout en ayant l’avantage de ne pas entraîner de constipation. Choisissez une formule qui inclut les nutriments nécessaires à l’assimilation du fer, comme les vitamines C, B6 et B12.

Lise Guénette, ND.A. Membre de l’Association des naturopathes agréés du Québec

- Retour à la page précédente -