Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
SPORTS D'ÉTÉ ET BLESSURES MUSCULAIRES -

SPORTS D'ÉTÉ ET BLESSURES MUSCULAIRES

Une promesse… c’est une promesse! Et vous vous étiez promis, cet été, que ce serait un été sportif : vélo, marche, jogging, natation, tennis, escalade, etc.

Les bienfaits de l’activité physique sont nombreux et reconnus mais personne n’est à l’abri d’une blessure sportive. De la simple crampe à l’entorse ou l’élongation (déchirure musculaire bénigne), voici comment agir pour favoriser le processus de réparation et diminuer les risques de récidive :

SPORTS D'ÉTÉ ET BLESSURES MUSCULAIRES

- CRAMPE MUSCULAIRE : elle peut se manifester en début d’exercice lorsque la période d’échauffement est insuffisante, pendant l’exercice quand l’effort demandé est trop intense, à la fin de l’exercice par la fatigue;

- Pour prévenir les crampes musculaires, ayez soin de bien vous hydrater avant, pendant et après l’activité physique. L’hydratation facilite et entretient une meilleure circulation. Pour retarder la fatigue, maximiser l’endurance, minimiser les crampes musculaires et permettre une récupération plus rapide, ajoutez à votre eau une formule “ Électrolyte et Endurance ” qui apporte une combinaison de vitamines, minéraux et nutriments synergiques dans des proportions permettant de rétablir les niveaux électrolytiques et énergétiques.

- Si vous souffrez souvent de crampes musculaires, les suppléments recommandés sont le magnésium et la vitamine E.

- Comme l’élasticité et la solidité des muscles diminuent avec l’âge (encore l’âge), il est important de tenir compte de la douleur ou des raideurs qui se manifestent pendant la pratique d’un sport et de ralentir ou de cesser l’activité si nécessaire;

- CONTUSION, ENTORSE, ÉLONGATION : Le temps de cicatrisation de la fibre musculaire est d’environ 10 à 14 jours, mais peut prendre jusqu’à 40 jours selon la gravité de l’atteinte. Le repos sportif s’impose. Les premiers jours, l’application de glace est recommandée pour soulager la douleur, réduire l’inflammation et l’enflure. Appliquez aussi plusieurs fois par jour un gel, une crème ou une huile à base d’ARNICA, plante reconnue pour traiter les hématomes, les oedèmes, les contusions, les troubles musculaires et articulaires, l’inflammation, les entorses, les ecchymoses, etc. En interne, l’arnica peut être consommée sous forme homéopathique.

- Pour accélérer la guérison, réduire l’œdème et l’inflammation, les suppléments d’enzymes anti-inflammatoires (par exemple, la broméline) sont très efficaces.

- En application externe, pures ou diluées dans un peu d’huile végétale, les huiles essentielles ne sont pas à négliger. La lavande et la menthe poivrée sont utilisées pour réduire la douleur, le thé des bois pour soulager les crampes, le cyprès de Provence pour diminuer l’enflure.

- Les cataplasmes d’argile sont également fort utiles pour favoriser la circulation et stimuler la guérison.

- Au niveau de l’alimentation, augmentez votre ration d’antioxydants, ce qui veut dire plus de fruits et de légumes frais. - Très nombreux sont les sportifs qui ajoutent à leur menu quotidien de la glutamine, un acide aminé qui joue un rôle clé dans le métabolisme des muscles.

BON ÉTÉ SPORTIF!

- Retour à la page précédente -