Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /home/morphar/public_html/tau2016/includes/front_functions.php on line 2
HYPERTROPHIE BÉNIGNE - DE LA PROSTATE

HYPERTROPHIE BÉNIGNE

DE LA PROSTATE

HBP signifie « hypertrophie bénigne de la prostate ». La prostate est une glande de l’appareil génital masculin qui, trop souvent, devient le siège de troubles fréquents et désagréables. Dès la cinquantaine, le volume de la prostate tend à augmenter et continue de grossir avec l’âge; chez certains hommes, le grossissement exagéré de la prostate (hypertrophie) comprime l’urètre tout en faisant pression sur la vessie, gênant la miction et l’évacuation normale de l’urine. Presque tous les hommes souffrent d’HPB, mais on estime que seulement 50% d’entre eux en ressentent les symptômes désagréables.


En général, les symptômes s’installent graduellement : difficulté à uriner, besoin fréquent d’uriner sans arriver à éliminer normalement (surtout la nuit), ce qui nuit à la qualité du sommeil, jet sans vigueur et parfois douleurs. Si aucune prévention n’est faite, les complications surviennent lorsque l’urine séjourne trop longtemps dans la vessie : infection et inflammation, lésions inflammatoires et mécaniques de l’appareil urinaire et de la vessie. À un stade inflammatoire avancé, le seul remède demeure l’intervention chirurgicale.

HYPERTROPHIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE

Voilà pourquoi il est important d’agir dès les premiers symptômes afin de retarder l’évolution de la maladie

Certains médicaments peuvent aggraver une HPB : les antihistaminiques, les diurétiques (hypertension), les tranquillisants et certains types d’antidépresseurs.

BAIES DE SABAL OU FRUITS DU PALMIER NAIN
L’efficacité des baies de sabal a été démontrée dans diverses études cliniques. En Allemagne, par exemple, 90% des hommes et leurs médecins choisissent un remède naturel plutôt que synthétique dans le traitement de l’HBP sans complication. L’avantage d’un remède naturel est qu’il n’affecte pas le niveau hormonal et n’entraîne pas les effets secondaires des médicaments synthétiques, dont le plus connu est la perte de libido.

De nombreuses formules de plantes à base de baies de sabal existent sur le marché. L’ajout de racines d’ortie, de bêta-sitostérol, de pollen de fleurs de seigle et de graines de citrouille, rend le produit encore plus efficace. Prenez l’habitude d’ajouter des graines de citrouille à votre menu. Leurs composantes aident à réhabiliter l’équilibre des hormones masculines.

POUR UNE PRÉVENTION PLUS EFFICACE
Buvez au moins 4 à 8 verres d’eau par jour et ne faites pas d’abus d’alcool ni de caféine (thé, café, cola), ces breuvages ayant un effet direct sur la diurèse et la prostate. Évitez les excès de viande rouge, de sucre et de fritures.

La prévention, c’est agir dès les premiers symptômes.

- Retour à la page précédente -